Défense de thèse de M. Mouhamed SAMBA



Progression vers la Couverture de Santé Universelle au Sénégal: entre équité, efficience et performance

Le 9 avril dernier, M. Samba défendait sa thèse de cotutelle avec l'Université d'Iba Der Thiam de Thiès (Sénégal).

L’analyse des forces et faiblesses du secteur de la santé sénégalais met en évidence d’importants défis, notamment au niveau du financement de la santé. Cette thèse tente de contribuer à la réflexion sur la progression vers la couverture santé universelle au Sénégal et s’intéresse spécifiquement aux questions d’équité et d’efficience en relation avec le financement et l’utilisation des services de santé. Trois essais sont effectués : une analyse d’incidence moyenne et marginale des bénéfices, une décomposition des inégalités d’utilisation des soins et la construction d’un indice synthétique de pilotage de performance des établissements publics de santé hospitaliers au Sénégal. Les résultats du premier essai montrent une distribution pro-riche des bénéfices à tous les niveaux de la pyramide sanitaire, ainsi qu’une tendance à ce qu’une augmentation des dépenses publiques soit pro-riche toute chose égale par ailleurs. Il ressort aussi une concentration des bénéfices dans la capitale au détriment des autres régions administratives. Les résultats du deuxième essai montrent un écart d’utilisation des soins de 39% en faveur des populations couvertes contre le risque maladie. En outre, même s’il existe des inégalités positives en faveur des femmes, des enfants et des personnes âgées, les iniquités relatives au revenu persistent. Enfin, il ressort du troisième essai que les acteurs du système de santé n’accordent pas la même priorité aux différentes dimensions de la performance hospitalière et dès lors, que l’intégration des préférences des différentes parties prenantes s’impose.

EN SAVOIR +

Share this news